Niort 0 - 0 Angers Ligue 2 - Journée 29

21/03/2014 20:00 - Stade René-Gaillard  live!
 

Actualités

Mercato Nîmes: Bobichon vers Angers

— Après Sada Thioub et Rachid Alioui, Antonin Bobichon devrait être le troisième nîmois recruté par Angers cet été.  La révélation de la saison dernière (24 titularisations, 7 buts, 2 passes décisives en Ligue 1) du côté des Costières devrait prochainement s'engager avec le SCO, selon L'Equipe. Angers est venu dès le début du mercato pour faire une proposition au joueur, sur laquelle Nîmes n'a pas pu s'aligner. Avec les départs de Jordan Ferri et Teji Savanier, le club gardois ne souhaitait pas perdre un 3e milieu de terrain en si peu de temps. Les possibles arrivées de Lucas Deaux et Lamine Fomba vont permettre de libérer Bobichon.  L'Equipe précise également qu'avec 4 500€ mensuels (hors primes), le numéro 14 des Crocos serait l'un des salaires les plus faibles du club gardois.

Soyez le premier à réagir

Mercato Lyon: Dembélé supervisé par la Juventus  

— Buteur déjà à trois reprises (en 2 matches disputés), Moussa Dembélé impressionne en ce début de saison, à l’image de l’ensemble de son équipe. Approché par Manchester United à la fin du mois de juillet, l’attaquant français a été retenu par ses dirigeants et devrait rester à Lyon cette année. A moins que la Juventus Turin ne décide de passer à l’action. En effet, selon L’Equipe, la Vieille Dame suivrait avec attention les performances du joueur formé au PSG depuis plusieurs mois et serait même venu le superviser lors de la large victoire de l’OL contre Angers (6-0), vendredi soir.

Soyez le premier à réagir

Bordeaux: Première pour Koscielny

— Resté sur le banc le week-end dernier à Angers, où son équipe avait sombré (3-1), Laurent Koscielny va effectuer ses débuts avec les Girondins de Bordeaux ce samedi soir face à Montpellier, dans le cadre de la 2e journée de Ligue 1. L'ancien capitaine d'Arsenal sera associé à Mexer et Pablo dans un schéma à trois défenseurs centraux. Le onze de départ ! Première pour @6_LKOSCIELNY ! #fcgbmhsc pic.twitter.com/zwy2vqDrBn— FC Girondins de Bordeaux (@girondins) August 17, 2019

Soyez le premier à réagir

L’OL, le "cauchemar" des Angevins

— Balayé 6-0 par l’Olympique Lyonnais, vendredi soir en ouverture de la 2e  journée de Ligue 1, Angers a vécu un véritable "cauchemar" au Groupama Stadium. Au sortir de cette gifle, les Angevins étaient unanimes: Lyon sera un concurrent sérieux pour le titre de champion de France.

Soyez le premier à réagir

L’OL, le "cauchemar" angevin

— Balayé 6-0 par l’Olympique Lyonnais, vendredi soir en ouverture de la 2e  journée de Ligue 1, Angers a vécu un véritable "cauchemar" au Groupama Stadium. Au sortir de cette gifle, les Angevins étaient unanimes: Lyon sera un concurrent sérieux pour le titre de champion de France.

Soyez le premier à réagir

SCO-Moulin: "Lyon ? Ils vont être une belle concurrence pour les Parisiens"

— Deux matches, deux victoires face à l'ASM (3-0) et au SCO, pulvérisé vendredi, au Groupama Stadium (6-0), une différence de +9 : le début de la saison de l'Olympique Lyonnais impressionne, même si les plus sceptiques pourront relever que ni les Monégasques, ni les Angevins n'ont su être à la hauteur du rendez-vous fixé par les joueurs de Sylvinho. Il n'empêche, pour Stéphane Moulin, le coach d'Angers, cet OL n'a plus rien à voir avec l'équipe de Bruno Genesio et a même les moyens de contester l'hégémonie du PSG sur la Ligue 1.   "Ils n’ont changé que trois joueurs dans leur équipe (Andersen, Koné, Thiago Mendes), mais ils ont surtout changé l’esprit, relève Moulin au micro de France Inter. Et ça change tout, parce que quand vous avez du talent, mais que vous vous mettez à travailler pour le collectif, alors vous devenez une très belle équipe. (…) J’ai rarement vu les Lyonnais en déséquilibre ; tout le monde travaille. Les trois attaquants (Memphis, Dembélé, Traoré), qui étaient là l’année dernière, n’étaient pas impliqués de la même manière, et ça ne les empêche pas de marquer, d’être dangereux et d’être brillants. Ça amène une sacrée solidité à ce collectif ; je pense qu’ils vont être une belle concurrence pour les Parisiens cette année."      A 88 M€, Aulas arrête les frais, mais défie le PSG https://t.co/GyVZprWwgq pic.twitter.com/VcUy05ABiy— Sports.fr (@sports_fr) 16 août 2019

Soyez le premier à réagir

Commentaires

Ajouter un commentaire. Connectez-vous ou inscrivez-vous.

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

As2Foot © 2019 CGU Contact